Comment créer un site Internet pas cher?

créer un site internet pas cherAvoir un site internet est aujourd’hui très important pour tout business, mais comment faire pour en avoir un pas cher ?

Que ce soit pour un blog, pour une activité personnelle, pour son entreprise ou pour accompagner une marque, c’est l’un des outils de communication à mettre à sa disposition pour se mettre sur la bonne voie de réussite.

Les sites Internet sont aujourd’hui devenus incontournables.

C’est vrai ! Il est arrivé un moment où ça faisait peur de vouloir construire un site Internet. Les coûts communiqués par les maisons d’édition étaient tellement exorbitants, qu’on en avait souvent froid dans le dos. Seule une catégorie de personne ou d’entreprise pouvait se le permettre. Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui, c’est toute autre chose. Il est possible, pour un coût relativement bas, de monter un site internet pas cher et professionnel. On peut même le faire soit même, sans faire appel à un quelconque technicien, même si on n’y connait rien du tout à la technique.

Comment faire ? C’est de cela que nous allons parler dans ce présent article.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le plus important, ce n’est pas le fait d’avoir un site Internet d’une beauté sans faille, un site Internet qui « déchire » comme on dit.

Le plus important, c’est le contenu, le message que vous transmettez. Il faut donc que vous partagiez un contenu de qualité. Ne perdez donc pas du temps à vouloir créer le site Internet le plus beau de la sphère. Le combat est ailleurs.

Mais tenez-vous bien, ce n’est pas une raison. Dans la stratégie que je vous montrerai, vous aurez la latitude de choisir des interfaces de site Internet d’un visuel assez remarquable.

Nous n’y sommes pas encore. Revenons.

Comment créer un site Internet pas cher ?

Je vous décrirai des étapes à suivre pas à pas qui vous permettront au final d’obtenir votre site Internet ;

1ère chose : vous devez choisir un nom de domaine.

Un nom de domaine, vous connaissez ?

Un nom de domaine, c’est un nom que l’on doit saisir si l’on veut se rendre sur votre site Internet. Le fameux www.

Ce nom ne doit pas être choisi au hasard. Il est associé à votre site Internet pour la vie. À moins que vous déployiez toute une stratégie qui pourrait bien ou mal tourner pour rediriger tous vos visiteurs d’antan sur un quelconque nouveau nom de domaine que vous voulez associer à votre site Internet. Ça, c’est une autre histoire.

Considérons donc que le nom de domaine que vous choisissez est celui qui sera associé à vie à votre site Internet. Il doit être remarquable et significatif de votre marque. Il ne faut généralement pas le faire long et faire en sorte qu’il soit représentatif de votre activité, de votre marque ou de votre personnalité.

Consultez les noms de domaines de sites Internet qui marchent, et vous pourrez vous inspirer.

La difficulté est que bon nombre de noms de domaine sont déjà pris. Vous devez donc user de quelques manies pour trouver un nom de domaine disponible, qui vous convient.

Pour la disponibilité des noms de domaines, vous pourrez consulter les plateformes comme GoDaddy ou encore les plateformes d’hébergement qui le proposent pratiquement tous.

2ème chose : Vous devez choisir un hébergeur

C’est vrai que nous voulons réduire les coûts de production, mais je vous recommande de choisir un hébergeur payant. Il existe des hébergeurs gratuits qui sont quand même bons, mais tous les hébergeurs payants vous laissent une marque sur votre site Internet. Ça peut être de la publicité, ou même un complément de nom dans votre nom de domaine. Ça ne fait pas pro et il faut l’éviter.

Vous devez donc choisir un hébergeur payant. Les coûts ne sont pas élevés du tout, n’ayez crainte. Ils tournent autour de 30 euros l’année. Quelques fois même moins.

Ce que je vous recommande, c’est de prendre les hébergements qui offrent gratuitement le nom de domaine. La formule deux en un. Ça vous évite au moins la charge du coût du nom de domaine.

Une autre stratégie est de guetter les promotions. Les hébergeurs offrent quelques fois des périodes promotionnelles pendant lesquelles le pack, nom de domaine et hébergement, peut vous revenir à 1 euro ou 0,99 euro par mois sur la première année. Et même moins quelques fois.

Mais ce n’est pas une raison pour sauter sur le premier hébergeur qui se présente. Il y a quelques références dans le domaine. C’est vrai, il y a aussi quelques jeunes pousses qui proposent des services de qualité.

Pour cela, vous devez mener une petite analyse de satisfaction client. Est-ce que les services proposés vous conviennent ? Est-ce que les retours clients sont satisfaisants ?

Ce n’est pas une raison pour y passer des lustres. C’est juste quelques minutes pour voir si on y va ou pas.

Le but n’est pas d’être hébergé chez le meilleur hébergeur du monde, le but est de trouver l’hébergeur qui pourra satisfaire à nos besoins.

Les hébergeurs que je recommande du coup sont par exemple 1and1, OVH, LWS. Sur la zone amglophone, Bluehost, Hostinger, etc.

3ème chose : Vous devez installer WordPress

WordPress est ce qu’on appelle un CMS (Content Management System). C’est un gestionnaire de contenu de site Internet.

En fait, l’installation de WordPress induit directement l’installation de votre site Internet à l’état brut. Reste à vous, à partir de l’interface d’administration de cet outil, qui est assez convivial, d’ajouter votre contenu en fonction de vos besoins, comme si vous saisissez un texte sur Word. C’est aussi simple que cela.

Créer un site Internet devient donc un jeu d’enfant.

Sur la plupart des hébergeurs aujourd’hui, l’option « Installation de WordPress » à partir d’un clic est disponible. Du coup, c’est encore plus simple. Il vous suffit de cliquer sur un bouton et votre site web est en ligne. Ça paraît simple. Mais oui, c’est simple.

Veillez donc à vérifier que votre hébergeur offre cette fonctionnalité.

Et puis en plus, WordPress est gratuit. Vous n’aurez à débourser aucun coût supplémentaire pour l’acquérir. Et il possède aussi de nombreuses fonctionnalités qui vous permettent de modeler votre site web comme bon vous semble.

Parlant de modélisation, on en arrive au 4ème point.

4ème chose : Vous devez choisir un thème

Un thème dans le domaine de WordPress, est l’interface de votre site Internet.

Avec WordPress, vous avez un large choix de thème disponible en ligne. Il y en a des payants et des gratuits. Je vous invite à aller voir sur le site de WordPress.org, pour la plupart des thèmes gratuits. Et sur les plateformes comme Themeforest ou Elegantheme, pour les payants. Regardez les caractéristiques et faites votre choix.

Leur installation est assez aisée, à partir de l’interface d’administration de WordPress. Vous choisissez le thème que vous désirez, vous le téléchargez et vous l’installez.

Veillez toute fois à ce que le thème que vous choisissez soit responsive. C’est-à-dire qu’il est adaptable aux supports mobiles (smartphone, Iphone et autres).

Vous savez tous qu’aujourd’hui, beaucoup de visiteurs consultent les sites Internet à partir de leur téléphone. Ne négligez donc pas ce fait.

 

5ème chose : vous devez configurer votre site Internet

Votre site Internet doit pouvoir être vu. C’est pourquoi vous devez le configurer de telle sorte à respecter les conditions minimales.

Avec WordPress, il existe une large gamme de ce qu’on appelle les plugins. Ce sont des extensions logicielles qui vous permettent d’ajouter des fonctionnalités à votre site web. Il en existe pour pratiquement toutes les catégories : du référencement à la gestion des réseaux sociaux, en passant par le gestionnaire de contacts. Et pour tous les prix : du gratuit, du payant (souvent pas très cher).

Allez faire un tour sur le site de WordPress ou sur Google, vous pourrez vous faire une idée.

Voilà ! Avec ces 5 étapes respectées, votre site Internet pas cher est en ligne et assez facilement en plus.

À vous maintenant d’ajouter votre contenu et d’en parler autour de vous.

On se lance ? Dites-le-moi dans les commentaires.

À tout de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *